Ce site ne supporte plus Internet Explorer.
Il se peut que votre visite ne soit pas optimale.
Nous vous suggérons l'installation de Google Chrome ou Firefox afin d'obtenir un navigateur moderne et ne plus afficher ce message.

Effectuer une recherche

Actualités Consultez nos événements et nos nouvelles sur la massothérapie

Massage thaïlandais : à l’huile ou sans huile?

Le massage thaïlandais peut être pratiqué de deux façons : avec huile (Nuad Naman) ou sans huile (Nuad Boran).

Les secrets du massage thaïlandais

 Le massage thaïlandais — que l’on appelle aussi massage thaï — fait partie de la famille des approches énergétiques. Il a comme particularité de travailler les points d’acupression et les réseaux d’énergie (Sen Sip). À l’aide de pressions et d’étirements, il aide à libérer les tensions tant musculaires qu’émotionnelles.

Massage thaï sans huile

Nuad Boran est le nom donné au massage thaï sans huile. Ce massage est effectué sur les vêtements du client qui est allongé sur un futon au sol. Le Nuad Boran tire ses origines de la médecine ayurvédique et du yoga. Il combine un enchaînement de pressions sur différents points et lignes d’énergie du corps à des postures d’étirements et des techniques de yoga. Sans huile, ce massage ancestral pratiqué depuis des milliers d’années est une source de sérénité, de rééquilibre et de paix intérieure.

Massage thaï avec huile

Utilisant des techniques similaires, le Nuad Naman ou le massage thaïlandais avec huile est prodiguée sur la peau nue du receveur qui est étendu sur une table de massage. L’utilisation d’une huile offre l’avantage de rendre les mouvements plus fluides et enveloppants, tout en offrant une belle profondeur avec un toucher direct sur la peau. La fluidité qu’elle apporte permet au massothérapeute d’effectuer des manœuvres imitant des vagues, en remontant et descendant le long des Sen Sip. Ces pressions glissées permettent à la fois de relâcher les tensions myofasciales et de faire circuler davantage le Lom Pran (le Vent de Vie), équivalent du Chi (le flux d’énergie naturelle dans les cultures chinoise et japonaise) ou du Prana (l’énergie vitale universelle dans la spiritualité indienne), afin de favoriser une meilleure vitalité

L’aromathérapie comme atout

Le recours à des huiles ouvre également la porte à l’aromathérapie et permet d’intégrer une dimension supplémentaire à la séance de massage en y ajoutant d’autres bienfaits. L’utilisation de baumes est également intéressante en raison de leurs propriétés relaxantes pour les muscles.

 

Tous ces éléments mis ensemble créent une expérience unique pour le receveur, qui se sentira détendu en profondeur. L’utilisation de l’huile, des points d’acupression, des mobilisations et des étirements permettent une meilleure circulation énergétique et un relâchement des tensions physiques, mentales et émotionnelles. En créant plus d’espace dans les différentes structures du corps, le massage thaïlandais fait des merveilles!

Quelle version choisir?

Les massages thaïs à l’huile et sans huile sont deux approches cousines avec des racines communes. Ces deux versions du massage thaï offrent de nombreux bienfaits.

Certains de ces bienfaits sont similaires tels que le travail en profondeur sur les lignes énergétiques et l’utilisation des points d’acupression.

D’autres sont différents comme le fait d’offrir plus de possibilités d’étirements et d’être vêtu dans le cas du thaï sans huile et d’avoir un contact sur la peau avec des mouvements enveloppants et fluides, tout en ayant l’option des baumes et huiles aromatiques, pour le thaï à huile.

Ces deux techniques peuvent aussi être complémentaires. Il ne tient qu’à vous de choisir la version qui vous convient le mieux!

Envie d’ajouter l’art du massage thaïlandais à vos compétences? Apprenez-en plus sur cette formation!